Rêveries à Vapeur

16 septembre 2017

Quesséça?! De l'aluminium dans ma bouffe?!

 

017

Dans ma foulée de vouloir manger mieux  santé, bio, vegan, local, bénie par le p'tit Jésus et le Dalaï-lama, je prends souvent le temps de lire les informations nutrionnelles. Histoire d'optimiser mes chances d'avoir un bon spot ''au paradis des bonnes personnes''. 

 

(Vidéo sur les ''bonnes personnes'' ;^p )

Quand les blancs sauvent le monde

" Complexe du White savior : attitude des personnes occidentales qui se sentent investies de la mission de " sauver " les habitants des pays en développement sans vraiment comprendre les enjeux qui les touchent et en rapportant tout à leur expérience personnelle.

http://lesbrutes.telequebec.tv

 

Au Québec, c'est une loi. Les produits transformés sont obligés d'avoir une étiquette sur les ingrédients, la quantité de glucide, de fer, de gras trans etc. En français et en anglais. Donc j'arrive au Maxi (magasin de grande surface spécialisé dans la nourriture et donc le public cible est monsieur-madame-tout-le-monde-mais-surtout-celleux-qui-veulent-pas-payer-cher-alors-la-qualité-on-en-reparlera), au Maxi donc et j'ai le goût de manger des tortillas avec ben de la salsa, des haricots pi de la crême sure. Je trouve tout mes ingrédients puis j'arrive face aux dites tortillas.

Devant moi, dans la section ''internationnal'' la sous-section ''produit mexicain'' (presqu'exclusivement représenté par la compagnie très américaine''Old el Paso'', vive la diversité!) . Deux options, la marque du supermarché, et celle Old el Paso. Je lis la sorte qui me semble avoir les ingrédients et valeurs nutritionnel qui me conviennent le plus. 

Puis je vois ça : 

Flour_Tortillas_8_inch

 

Attends, j'pense que t'as pas bien vue...

 

Flour_Tortillas_8_inch

Je ne suis pas spécialiste en nutrition, mais assez en chimie et en biologie pour savoir que de l'aluminium ça se digère pas et c'est un métal qui fait de la bioaccumulation. Autrement dit, même sous forme de molécules complexes, notre corps va décomposer ça et stocker le dit métal méchant quelque part dans notre corps. Le mercure et le plomb par exemple sont bien connu. L'aluminium lui, son petit nid douillet, c'est le cerveau. Wow! C'est le fun ça!

Bon je sais, pas de panique, il faut en manger en titi des tortillas pour développé des symptômes d'Alzheimer. Car c'est une très petite portion qui se retrouve dans la poudre à pâte. 

L'autre sorte, la marque ''maison'' du supermarché, n'utilise pas ce composé (aussi connu sous le nom de E541). et tant mieux. Sauf que la plupart des gens préfèrent prendre la marque ''officielle'' que la marque maison, pensant que c'est de meilleur qualité. Tss...

J'ai continué de lire les informations, bien sur le classique ''huile de palme''  (sur l'image exemple, il est pas écrit, mais sur celle en magasin, version québéc oui) et d'autres mots mystérieux concernants des additifs alimentaires .

...et puis F*CK OFF.

J'ai de la farine chez nous. Pi de la poudre à pâte. Ça doit pas être ben ben compliqué de faire des tortillas santé-végétarienne dont j'ai confiance en les ingrédients. Alors j'me suis lancé. 

Awaille google, trouve-moé une recette de tortillas de blé pas compliqués. J'prend le premier lien qui-est-pas-Ricardo. J'arrive ici, une madame marocaine, petite vidéo explicative en français, facile à suivre. Excellent, go go go pokémon-go, on peut y arriver!

015016017018

 

J'ai eu un peu de mal avec le pétrissage, je ne savais pas qu'il fallait ajuster la quantité de farine ou d'eau au besoin. J'ai trop cet esprit scientifique qui mesure méga précisément (pour rien au finale). Mais en fouinant sur le ''Diantre! Mais pourquoi  donc ma pâte reste collante malgré tout l'amour que j'y met? '', j'ai compris que c'était normal que d'une marque de farine à l'autre ou même la température, il faut rajouter du liquide ou de la farine. J'ai rajouté de la farine, pi ça a finalement fait une belle boulette de bonheur. 

Pour le liquide, j'ai pris du lait de soya enrichie bio (et un peu d'eau), et pour mon huile, de l'huile de pépin de raisin, ( comme pour le succulant pain de ma belle-maman.) J'ai coupé ma boulette en 16, comme dans la vidéo, travaillé le tout avec un rouleau à pâte et fait cuire les dites tortillas une à une. Étant donné que je commençais à avoir pas mal faim, j'ai passé un peu vite sur la partie ''rouleau à pâte'' et elles ont des formes, disons, ''avec personnalité'' comme dirait mon ami Julien. 

 

La moitié du lot a disparue déjà dans nos bebons la soirée-même. Le reste devrait y passer dans un ou deux jours. 

 

Pour conclure, je vous dirais de pas trop capoter pour rien avec les ingrédients, mais maintenant, c'est clair, J'vais toujours faire moi-même mes tortillas. C'est vraiment facile, pas trop long à faire (surtout si vous avez des esclaves, ehh enfants! pour vous aider.

Merci à tous.tes!

- Noctael

 

Posté par Noctael à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 décembre 2016

Le laisser-passer A-38 et les BS

 

 

Astérix : Le laissez-passer A-38

En cette période précédant les fêtes, vous êtes probablement dans les tourtières et l’achat de vos cadeaux de noël. Ciné-cadeau s’en vient, avec ses classiques (imposé par les média, qui ne changent à peu près pas depuis 25 ans) Astérix, Maman j’ai raté l’avion, pi le Sapin à des boules… On se donne bonne conscience en donnant quelques $ à un organisme communautaire ou un téléthon. On fait des paniers de noël dans les écoles et au bureau.

Cette année, je découvre cette facette de noël, de l’autre côté. J’ai appliqué pour avoir un panier.

Yup.

J’suis rendu là.

Depuis le mois de mai 2016, je n’ai pas de boulot. Je suis ‘’en arrêt de travail’’ comme on dit, c’est un euphémisme. J’ai un Bac, aucune maladie physique, j'ai un bon QI. Or j’ai des troubles de l’humeur et d’anxiété qui me paralysent au point où travailler m’est présentement hors de portée.

J’me soigne! Je prends des médicaments, je rencontre mille professionnels de la santé, j’ai une thérapie (ma deuxième en un an!) J’essaie de bien manger. Et…. Je gruge sur ma marge de crédit. Je sais que pour le mois de janvier je n’y aurai plus accès, il faut que je rembourse. En plus de mes dettes d’études. Mon partenaire de vie est au chômage. Notre vie est particulièrement stressante.

Mon psychiatre m’as donné un papier pour ‘’contrainte temporaire au travail’’. Comme j’fais de la phobie sociale, j’ai un mal fou à remplir de la paperasse administrative. J’ai commencé en septembre et aujourd’hui j’ai finalement tout envoyé. (Tout cela par morceau) On avait été refusé la première fois. Oui, j’parle de l’aide sociale. Cette chose. On est rendu là. J’ai aucun revenu (en dehors de Patreon et j'vous remercie du fond du coeur) et le chômage de mon partenaire.

Avez-vous une idée de quoi ça à l’air de remplir des papiers pour l’aide sociale? Ce n’est pas juste deux trois questions pi ton numéros d’assurance sociale. Non. Ils fouillent dans tes bobettes. Ils te demandent TOUT. Et un papier en amène un autre. Ce n’est pas adapté à ta situation, bien sur. (Comment expliquer Patreon?! C’est des DONS en ligne!) J'ai eu beaucoup d'aide pour tout remplir. 

Tout le long, j’me disais, merde pourquoi je fais ça! Je ne comprends même pas comment ça marche. J’ai un p*tain de Bac et je comprends f*ckall. J’imagine comment ça doit être atroce pour des gens qui ont à peine leur secondaire. C’est là que j’ai vu que le filet sociale avait ses limites et que c’est une des raisons pourquoi il y a des sans-abris au Québec. Si t’as de l’anxiété comme moi, comment tu te rends jusqu’à l’agence? Si t’es analphabète fonctionnel, comment tu remplis tes shits? Si t’as pas de téléphone ou d’adresse stable?

En plus, ils considèrent que t’as un conjoint. J’imagine une famille où l’un des deux fait un revenu, et que la situation est tendue pour diverse raisons. La personne a donc un total contrôle sur l’autre. Si tu cohabite avec quelqu’un depuis un an et que vous êtes un moindrement ami, vous êtes conjoint selon eux aussi! La belle indépendance financière, l’amitié stable, l'équilibre homme-femme et les relations saines. Parce que si tu commences à emprunter à ton ami, tu fini jamais à moins de retourner travailler. 

Nous avons droit à 1100$ par mois. Oh! Nice! Mais eh… Quoi?! C’est en incluant nos revenu ça! Donc 1100$ au TOTALE. Comme mon partenaire fait exactement ça avec son chômage. On n’a donc… rien. Moi j’ai 25$ par mois. Lui paye TOUT et on n’arrive même pas. On a été a nouveau refusé. On est trop riche pour être des BS.  Sacrament…

J’fais quoi là? J’ai appliqué pour de l’aide alimentaire. J’vais voir des organismes pour avoir des jetons d’autobus gratuit. J’fais remplir plus de papier pour faire déduire des machins sur mes impôts. Pi j’vais emprunter de l’argent à mes proches. J’paye mes dettes, mon loyer, je n’ai même pas de téléphone cellulaire ou de voiture.

J’me rassure en me disant que je devrais être capable de retourner travailler bientôt. Je l’espère. J’fais encore au moins une crise de panique par semaine… Et dire que selon des études, 20 minutes de crise de panique équivalent à 8 heures de travail. 

J’pense à ceux qui sont plus démunie que moi. Qui ont des problèmes de consommation ou qui sont encore plus isolé que moi à cause de la maladie mental, qui doivent s’occuper d’une personne handicapé ou vieillissante. La pauvreté c’est une chose réel et notre société ne fournit pas à aider tout le monde. La société ne comprend pas ce que c’est d’être un maudit BS. Le gouvernement nous rit dans la face en coupant toujours plus et en faisant croire que les pauvres sont pauvres à causes de mauvaises habitudes de vie.

 



Pour vous quelle devrait être le revenu mensuel d’un ménage, pour une vie dans la dignité, au Québec? Vous pouvez répondre sur le blogue, mon facebook personnel ou la page facebook, ou même Patreon!

 

Ici un mini test pour savoir comment vous vous en sortiriez. 

 

 

Sur ce, joyeuses fêtes, et soyez tolérant envers les autres. Plein d'amour et d'ouverture!

 

Posté par Noctael à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 août 2016

Anecdote creepy nocturne - ou la fois où j'ai échappé à un potentiel violeur. (Histoire vraie)

 

26 août 2016

 

J'aime prendre des marches. Le soir. Seule.

Je suis assignée femme.

 

Je portais une jupe longue, un châle noir et mes cheveux longs flottaient au vent. J'étais dans une rue proche du cimetière où il y a un petit boisé que j'aime bien.

 

Un type en BMX s’est mis à me suivre. Il ralentie et fait des ronds autour de moi. Il me parle.

 

-       Ça va?

 

J’veux pas lui parler, mais ça reste innocent… pour l’instant.

 

-       Ça pourrait aller mieux.

 

J’venais de me disputer avec mon copain. Non je n’avais pas trop envie de jaser avec un inconnu louche.

 

-       C’est rare qu’on voit une fille marcher la nuit icitte.

-       Ouais, ça me prend des fois.

 

Déjà, je n’aime pas qu’on fasse référence au fait que je sois une fille, parce que je ne me sens pas comme une fille, je suis une personne non-binaire au genre fluide. Je me demande si le gars aurait fait la même chose si j’avais des jeans au lieu d’une jupe? La noirceur fait qu’il ne voit pas que j’ai d’épais bottillons de randonnée botte-cul avec des bas blancs qui ne matche pas pentoute avec le reste de mes atours.

 

On marche encore quelques minutes. Il rode encore, mais avec une certaine distance. Comme s'il pensait que je ne le voyais pas ou quelque chose comme ça.

 

Je longe le boisé puis je coupe là où je sais qu’il y a une trail de 4roues. Presque impossible à voir à la noirceur car il n’y a pas de lampadaire. Il faut le savoir que c’est là.

 

Je suis dans le bois. MON élément. Je souris malicieusement. Je tends l’oreille et j’avance sur le sentier dans les ténèbres et le bruissement des feuilles. Je fais quelques pas hors du sentier puis j’attends.

 

Il est là.

 

Il m’a suivi sur le sentier. Il apporte maladroitement son BMX en faisant trop de bruit car il ne voit pas 10 centimètres devant lui.

 

-       Pourquoi tu me suis? dis-je d’un ton sec.

-       Eh… je sais pas.

-       C’est pas un bon chemin pour faire du bicycle.

-       Eh..je sais ben mais eh…

-       Qu’est-ce que tu veux?

 

Mon ton devenait de plus en plus autoritaire, dure.

 

-       J’te ferai pas un dessin…mais ehh TOÉ! Qu’est-ce que tu veux?

-       D’la tranquillité. Sacre ton camp.

-       Ehh ok…j'voulais pas...(marmonnenents)

 

Je m’enfonce encore plus dans le bois. Hors sentier et j’écoute. Il semble faire demi-tour. Je m’accroupie sous un arbre tombé. J’attends.

 

J’attends.

 

J’attends.

 

J’pense que c’est bon. Inspiré.e par les bruits nocturnes de la forêt, je chante. Pas une petite chansonnette à la Disney! Je chante dans un registre totalement différent.

Des vocalises polyphoniques, des mélodies pentatoniques ou mineures, je varie les positions de voix, faible, forte, grinçante, puissante. J’explore tout l’ambitus de ma voix jusqu’au suraiguë dont j'ai le secret. Je mélange voix classique et kulning. Je fais des sons d’oiseaux, des murmures dans une non-langue.

S’il est encore dans le coin, ça lui fera tout un concert.

 

Je pousse des sons dignes d’une banshee d’une légende antique.

 

J’entends le craquement des branches au loin. Le cliquetis rapide d’un vélo.

 

J’pense pas qu’il va revenir…

 

.

Posté par Noctael à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 août 2016

Dépression Atmosphérique. Histoire 2.4 : Demi vie

Me suivre et/ou me soutenir par vos dons en échange de bonus sur Patreon -> https://www.patreon.com/Nocturius?ty=a

Me suivre sur DeviantArt avec fanart, vieux machins et délirium -> http://nocturius.deviantart.com/

 

Demi vie 4_couleur copy

 

Posté par Noctael à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 juillet 2016

100 f*cking pour 100! Un grand jour dans ma vie de GEEK!

Aujourd'hui est un grand jour dans ma vie de geek. (et plus précisément de Whovian)

tumblr_mc7an5l2kE1rwltg5

 

Je viens de finir TOUTE la période Classic de Doctor Who, c'est-à-dire 26 saisons, 26 ans, de 1963-1989, 703 épisodes . (et bien entendu, je suis à jour dans la période moderne 2005-aujourd'hui)

 

100_classix

En trois ans, presque jour pour jour à commencé mon voyage dans le temps et l'espace, et pas forcément dans cette ordre!

 

tumblr_mzehapBR1k1snwgo6o4_250

tumblr_mltecjBj5t1qft03oo2_250

Je peux me vanter d'avoir fait un bond magistral dans ma compréhension de l'anglais. Avoir créer des liens d'amitié avec des gens de partout dans le monde (France, Angleterre, USA, Belgique, Finlande, Russie pour ne nommer que ceux-là) . J'ai pu aussi rencontrer des artistes supers et mon Docteur favoris dans une convention (le no.6) ce qui était et est encore magique.

 

tumblr_n9p00fJts81t1dqxlo1_400

Mon amour de la série s'est étendu aussi sur toutes les formes de narration. Je compte à ce jour :

+ de 10 romans

+ de 60 histoires en bande dessinée

+ de 215 aventures audio

+ de 12 histoires courtes

 

Un tas de fanarts et quelques fanfictions de mon cru, beaucoup d’humour et une pincé de drama.

 

Qu'est-ce qui ce passe ensuite? Je vais recommencer le cycle et aller encore plus loin! Car même si j’ai terminé, en théorie, la partie télévisuel, il me reste encore plein de chose à découvrir, c’est encore la pointe de l’iceberg! Des montagnes d’audios, de romans, de BDs, des spin-offs d’origines douteuses, et bien sur Peter Capaldi qui revient pour noël 

tumblr_naj83bfHHV1r2xpibo1_r1_500

J’aime profondément ma vie de Whovian, même si certains me juge sans doute comme ‘’no-life’’, je tiens à préciser qu’être geek c’est mieux que d’être dépressif. Cette série m’a beaucoup aidé à tenir le coup dans les moments difficiles par ses belles valeurs, sa communauté, son humour et ses mondes infinis.

 

Je vous souhaite à tous, de belles découvertes, peu importe votre domaine. Ayez du fun et ne laisser pas les autres (ni vous-même) détruire vos rêves!

Posté par Noctael à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 mai 2016

Fin de session + Soins

Comme vous avez pu le constater, je n’ai pas pondu de 2ème truc artistique ce mois-ci sur mon compte Patreon. J’ai eu une fin de mois assez intense. J’aurais dû vous en parler plus tôt, mais j’avais peur, et la peur fait partie du problème.

Commençons par les bonnes nouvelles. FIN DE BAC!!! J’ai fini mon bac universitaire en Bande dessinée, ce qui fait de moi une personne pleinement qualifié pour faire mon web-comic. (en autre) En théorie. Je n’avais qu’un seul cours à finir, et c’est fait. Avec un peu de retard, mais c’est fait. Normalement je devrais crier de joie, mais je ne ressens pas grand-chose, comme si je ne le réalisais pas encore. C'est peut-être la dépression qui me ferme les yeux. Ou peut-être est-ce la peur de ne plus avoir ‘’mes petites roues’’? Enfin, j’imagine que d’en parler à haute voix (ou du moins, en CAPS), ça va m’aider à en prendre conscience. C’est important d’être fier de quelque chose. 

J’ai fait le grand ménage de mon appartement (parce que le proprio est suposer visiter le bloc) et mon défi c’est de le laisser beau jusqu’à mon déménagement en juin.

J’ai commencé à suivre une thérapie de groupe et prendre des médicaments pour ma santé mentale. Je savais que j’avais des problèmes de dépression et malgré aucun diagnostique officiel, je soupçonnais fortement des problèmes d’anxiété. Suite à un bref séjour à l’hôpital (rien de grave, je vous rassure), j’ai pu enfin rencontrer un psychiatre qui m’a confirmé que j’avais un trouble d’anxiété généralisé et ce depuis probablement la petite enfance. Oh joie. Et que j’avais bien fais d’aller chercher de l’aide avant que ma vie ne dégringole une fois de plus. Il m’a rassuré en me disant que bien que mon cas soit sévère, il est relativement simple à soigner. -> Avoir des bonnes habitudes de vie, une bonne hygiène mentale, faire de l’exercice, voir des gens, bien manger…

Plus facile à dire qu’à faire, on en a bien conscience!

C’est pourquoi il m’a chaudement recommandé de suivre une thérapie de groupe et m’as bien expliqué que les médicaments sont une béquille temporaire pour m’aider à me redresser. Une fois ‘’la nouvelle vie’’ mise en place, je n’aurai théoriquement plus besoin de médicaments. Je compte bien m’en débarrasser dès que possible! Tout ça me donne une certaine forme d’espoir, donc de force, pour mettre en place progressivement de nouveaux mécanismes pour une vraie guérison. Je n’avais jamais essayé de thérapie de groupe auparavant, comme je suis quelqu’un de bavard et lettré, ça me semble un bon plan. Surtout qu’il faut vraiment que je brise mon isolement. J’ai peur que ça ne me serve à rien, mais comme mon chum dit,’’ au pire, c’est gratuit’’.

C’est important que je me fasse plaisir, que j’arrête de culpabiliser sur tout et que je mette la barre des attentes au plus bas. Je dois apprenne à reconnaître les petites victoires et ainsi me construire une estime de soi.

Je vais laisser cet article relativement court et sans flafla parce que si je veux faire un truc trop ambitieux, je vais encore me dégonfler. J’voudrais vous raconter tellement de choses, mais je dois garder ça simple et diviser en petites portions.

J’aimerais remercier ceux et celles qui m’ont poussé pour que j’aille à l’hôpital, je sais que j’aurais probablement encore procrastiné si vous n’aviez pas été là pour me pousser un peu plus dans la bonne direction. Je devais agir, voilà c’est fait.  

On se croise les doigts, on essaie des choses.

 

Posté par Noctael à 17:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

16 avril 2016

Dépression Atmosphérique. Histoire 2.3 : Demi vie

 

 Me suivre et/ou me soutenir par vos dons en échange de bonus sur Patreon -> https://www.patreon.com/Nocturius?ty=a

Me suivre sur DeviantArt avec fanart, vieux machins et délirium -> http://nocturius.deviantart.com/

 

Demivie2

Posté par Noctael à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 mars 2016

Dépression Atmosphérique. Histoire 2.2 ) : Demi vie

Me suivre et/ou me soutenir par vos dons en échange de bonus sur Patreon -> https://www.patreon.com/Nocturius?ty=a

Me suivre sur DeviantArt avec fanart, vieux machins et délirium -> http://nocturius.deviantart.com/

Demi2

Posté par Noctael à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 mars 2016

Dépression Atmosphérique. Histoire 2.1 (début) : Demi vie

Nouvelle histoire en cours!

Me suivre et/ou me soutenir par vos dons en échange de bonus sur Patreon -> https://www.patreon.com/Nocturius?ty=a

Me suivre sur DeviantArt avec fanart, vieux machins et délirium -> http://nocturius.deviantart.com/

 

Demi2

Posté par Noctael à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 février 2016

Se réapproprier l’art

Nous vivons à une époque pleine de contradiction et où tout se mélangent. Grâce aux technologies, les distances et les frontières s’effondrent et nous avons accès à tellement de choses facilement. Il est déjà possible de faire venir n’importe quoi sur Ebay…

La richesse de ces mélanges et cette ouverture est à la fois grisant et effrayant. Il est d’autant plus difficile de trouver sa place en tant que créateur.trice, et surtout quand on n’a pas vraiment confiance en ses propres compétences. La compétition semble si forte, tout le monde est meilleurs, plus originale, plus populaire que soi, et c’est une jungle. Les artistes qui aspirent à en vivre professionnellement peuvent se sentir intimidés et c’est aussi la raison pour laquelle plusieurs créateurs n’essaient même pas de devenir ‘’pro’’.  Est-ce que le monde me laissera une place, ou je serai-je écrasé et oublié comme une misérable publication dans un fil facebook rempli de vidéo de chats et/ou de lazagnes vegan?

La réponse est oui, sans doute. Au début. Parce que vous vous chercherez vous-même, et que votre ‘’niche’’ n’est pas encore créez. Le talent et le nombre d’amis que vous avez n’as pas un impact aussi grand que ça sur votre popularité en tant qu’artiste. Ce qui est important, c’est la connexion qu’il y a entre vous, votre art et vos éventuels fans.

Il y a une théorie comme quoi les humains ne sont pas fait pour s'épanouir en très grand groupe. La théorie de la tribu. Ce sont les gens qui gravitent activement dans votre vie sur le plan relationnel. Or ces gens ne sont pas forcément ceux qui sont sensible à votre talent spécial. Vos fans, ce sont peut-être des gens que vous n’avez pas encore rencontré, parce que ce que vous faites est très particulier, ou plait à un certain type de gens. C’est ce qu’on appelle la ‘’niche’’.  Votre mission c’est de trouver les gens qui seront intéressés par ce que vous faites. Diffusez, connectez. Surtout continuez de créer.

Des créateurs, il n’y en a pas tant que ça autour de vous. À moins d’avoir étudié dans une école d’art toute votre vie, vous étiez probablement, LA personne qui est étiquetée comme étant un.e artiste (je dis artiste, mais ça s’applique aussi aux sportifs, aux travailleurs manuels, ou n’importe quoi en fait). Moi par exemple, j’étais celui.celle qui dessinait des dragons. J’en ai fait des tonnes jusqu’à ce que j’étudie en art.  Même si j’ai presque arrêté d’en dessiner aujourd’hui, je suis sans doute encore dans le top 3 des meilleurs dessinateurs.trices de dragons de tous les artistes que j’ai rencontré en personne. 

Juste pour le fun, j'vous en ai refait un .



Est-ce qu’il y a des gens meilleurs que moi dans le grand monde? Oh oui! Tout ce que je crée, en fait, est noyé dans un tas infini d’autres créations. Pourtant, il y aura toujours des gens qui partagent et aiment ce que je fais. C’est qu’une œuvre, même très amateure, arrivent à toucher des gens. Pourquoi croyez-vous que votre mère garde encore vos vieux brouillons quelque part? Créer quelque chose c’est bien plus que faire un truc beau ou commercial. C’est une partie de vous et par vos actes, grâce à vous, il y a une chose nouvelle dans le monde. C'est quelque chose de magique.

Être un.e créateur.trice, même si vous n’êtes pas payé, ni populaire, c’est de pouvoir apporter quelque chose à votre communauté. Prenez les gens qui font du tricot par exemple. Il n’en faut qu’un dans votre famille, et tout le monde se retrouvent avec des pantoufles chaudes et colorés! Vous avez peut-être un oncle qui est secrètement un super cuistot, et qui un bon jour, se retrouve à faire tout le menu traiteur pour le baptême de votre filleul. Il suffit d’une occasion pour exprimer votre talent spécial. Vos forces sont utiles dans le quotidien et sera toujours appréciées par quelqu'un. Vos talents sont utiles dans votre tribu. Cependant, il est possible que ‘’votre’’ tribu, ne soit pas les gens qui vivent autour de vous, mais quelque part dans le monde. Il est possible aussi que vous vous épanouissiez pleinement dans un sous-groupe très spécialisé.

Prenons encore un exemple : j'aime dessiner des fanarts de Doctor Who. Il y en a plein. Mais des fanarts de DW de la période classique? Beaucoup moins. Inspiré des audiobooks? Très peu. L’offre est beaucoup plus maigre que la demande. Les gens ne regardent pas tellement la qualité du travail, mais sont juste heureux de voir l’interprétation d’un autre. Résultat, certains de mes dessins, dont le sujet est très rare, se retrouve à être plus populaire que celui fait par un autre plus talentueux niveau technique, mais dont le sujet est banale.  La question de popularité est aussi très relative. Une œuvre peut être adorée d’un petit groupe de gens, ou juste apprécier mais par un grand nombre.

Ici le cas de l'audiobook Scherzo, qui en plus d'être un audiobook bien sur, raconte une histoire totalement surréaliste de deux personnes dans un monde où le temps n'existe pas et où la seule réalité est le son, exister et une lumière blanche impossible. Vers la fin, il y a une scène clé où les deux personnages fusionnent de manière mi-romantique mi-horreur, voici comment plusieurs fanartistes l'ont illustrés selon leur sensibilité, leur style. (Quand je dis plusieurs, je veux dire que vous offre ici presque l'intégralité des fanarts que j'ai été capable de trouver sur ce sujet précis, à ce jour.) 

 

Couverture originale 
par Saimain

par ladyyatexel

par konijnemans

par JohannesVIII

par JZLobo

par StarbearerTM


par konijnemans

TheFlyingScottie

par EttelwenAilinon

par Gurjeva



par Harbek


par Niki
le mien! :D

Celleux qui auront écouté l'audio en question se reconnaîtrons dans une image ou une autre. Aucune de ces réponses ne correspond à la vision de son auteur exactement. Pourtant, la communauté, ainsi que le créateur de l'histoire d'origine, sont très heureux de voir ce genre de production.
Je constate le pouvoir de la niche/tribu notament dans les fandoms, parce que les gens sont unis par une même passion bien qu’ils arrivent de différents milieux et que tous y apportent leur touche unique. On peut bien sur l’appliquer à tous les thèmes et disciplines. J’y vois aussi le rapport humain qui y est beaucoup plus fort que le pouvoir des média/publicité. J’ai beau partager milles fois mes choses sur le net, si je ne connecte pas avec les gens ou les ''bonnes personne'' mon travail ne sera pas remarqué. Bien souvent, je gagne des ‘’watchers’’ uniquement parce que je prends la peine de dire ‘’Merci!’’ sur Deviant Art. Je deviens une personne, et non juste poule pondeuse de dessins.

Bien que mes projets personnelles soient encore peu connu, je sais que sur le long terme, mon cercle s’agrandira, je créerai moi-même des univers et peut-être que j’inspirerai certains d’entre vous.

La satisfaction de faire ‘’partie du monde’’ et d’être important repose dans la trace que vous laisserez chez les gens, autour de vous. Votre couronne de noël, bricolé à la main, exposée sur la porte de la maison familiale, ravira tout le voisinage et vos proches. La cabane d’oiseaux que votre fille à fait sera le nid pour des oisillons aux printemps. Votre belle main d’écriture embellira le menu du jour au café où vous travailler.

Comme pour les fruits et légumes, je vous encourage à acheter local, et apprendre à regarder ce que VOUS pouvez cultiver dans votre ''jardin communautaire''. Si vous avez une belle voix, pourquoi ne pas rejoindre la chorale de votre paroisse? Même si vous n'êtes pas vraiment croyant, votre talent sera apprécié de ceux qui y cherche du réconfort. Vous êtes habile dans un sport? Faite partie de l'équipe de votre compagnie. L'activité que vous ferez, même si vous n'êtes pas très bon, réjouira les gens autour de vous, vous permettra de créer des liens d'amité, augmentera votre estime de soi. Vous pensez ne savoir rien faire? Suivez un cours de quelque chose. Il n'est jamais trop tard pour apprendre, surtout si l'objectif est de simplement s'amuser. 

L’art est omniprésent et essentiel. N’attendez pas que quelqu’un, un diplôme ou un chèque ne valide ce que vous faites. Votre place existe déjà. Prenez-là. 

Posté par Noctael à 00:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,